Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Des paysans d'Uniterre ont dénoncé ce dimanche devant le Comptoir Suisse à Lausanne "l'échec" de la gestion du lait. Ils ont lancé des bottes contre de fausses plaques de beurre en appelant les visiteurs de la foire à se joindre à eux.
"Il faut absolument trouver un autre système que celui mis en place", a expliqué à l'ATS Nicolas Bezençon, secrétaire d'Uniterre. "C'est l'échec, les prix n'ont pas été stabilisés. Il y a trop de lait et trop de beurre. Il faut que les paysans puissent s'autogérer".
Uniterre réclame, comme par le passé pour le lait, "un prix équitable" qui couvre les frais de production. Selon le syndicat agricole, la surproduction a généré en quelques mois plus de 10'000 tonnes de beurre qui ne trouvent pas preneur. "C'est un fiasco complet" pour l'Interprofession (IP-lait) soutenue par la Confédération.
Outre les plaques de beurre à faire dégringoler, des cibles avaient été placées sur une remorque. Elles portaient des inscriptions qui symbolisent la colère d'Uniterre: Doris Leuthard, le Cassis de Dijon, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ou l'accord de libre-échange agricole avec l'Union européenne (ALEA).
Il y a une année, les paysans avaient bloqué les rues de Lausanne qui mènent au Palais de Beaulieu avec leurs tracteurs afin de manifester contre la dégradation de leur situation et la gestion du marché laitier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS