Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Paris - Le fisc français va examiner les comptes bancaires suisses de Liliane Bettencourt et les éléments de fortune qu'elle pourrait détenir à l'étranger. Le ministre du budget François Baroin a promis que la loi serait appliquée "avec rigueur".
Cette mesure fait suite à la polémique qui frappe son prédécesseur Eric Woerth, accusé d'avoir épargné la femme la plus riche de France alors même que la justice avait transmis à Bercy début 2009 des éléments sur l'évasion fiscale de l'héritière du groupe de cosmétiques L'Oréal. L'épouse de M. Woerth était employée par le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt.
François Baroin a expliqué avoir décidé d'agir parce que les avocats de Liliane Bettencourt ont admis dans la presse ces derniers jours qu'elle possédait des comptes en Suisse crédités de plusieurs dizaines de millions d'euros.
"L'administration fiscale, ainsi saisie, va s'intéresser de près à la totalité des actifs sur la base des révélations effectuées par ses avocats", a dit le ministre.
"On ira jusqu'au bout, on ira un peu partout dans le monde pour savoir précisément ce qu'il y a, où il y a, et ensuite l'administration (...) dira sur tel sujet, ISF, impôt sur les sociétés, impôt sur le revenu (ce qu'il faut faire). La loi est la même pour tous, elle sera appliquée avec rigueur, avec détermination, dans le discernement", a-t-il ajouté.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS