Navigation

Le Qatar achètera des missiles Patriot pour 11 milliards de dollars

Ce contenu a été publié le 14 juillet 2014 - 21:13
(Keystone-ATS)

L'émirat du Qatar va acquérir pour 11 milliards de dollars de missiles Patriot et d'hélicoptères d'attaque Apache auprès des Etats-Unis. Des responsables du Pentagone l'ont annoncé à l'AFP.

Le ministre de la Défense du Qatar, Hamid ben Ali Al-Attiyah, a signé le contrat à l'issue d'entretiens avec son homologue américain Chuck Hagel à Washington, ont précisé ces responsables qui s'exprimaient sous le couvert de l'anonymat. Le Qatar entend ainsi s'équiper pour contenir la menace qu'il voit dans l'Iran voisin, expliquent-ils.

Dans le détail, l'émirat acquiert une dizaine de radars et 34 lanceurs de missiles Patriot destinés à la défense antimissile. En outre, Doha achète 24 hélicoptères d'attaque Apache et des missiles antichars Javelin, selon les mêmes sources.

En compétition

Il s'agit du plus gros contrat d'armement passé cette année par les Etats-Unis.

L'avionneur américain Boeing est de son côté en compétition avec le britannique BAE Systems et le français Dassault pour fournir au Qatar des avions de chasse. Dans ce contexte, cette vente est "un bon signe" en faveur de Boeing, s'est réjoui un haut responsable du Pentagone.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.