Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le tableau de Cézanne (1839-1906) "Garçon au gilet rouge" volé il y a quatre ans à Zurich est de retour en Suisse. La peinture, estimée à 100 millions de francs, a été transférée mardi de Serbie à Zurich. Les autorités ne veulent pas dire où le tableau est gardé.

Le retour de l'oeuvre de Cézanne, révélé par Blick online, a été confirmé mardi par le Ministère public zurichois. Une conférence de presse est prévue mercredi à Zurich.

Le "Garçon au gilet rouge" a été retrouvé le 11 avril en Serbie. La police a arrêté quatre suspects. Le tableau a été formellement identifié au lendemain. Le directeur de la Fondation Bührle Lukas Gloor s'est rendu sur place pour authentifier l'oeuvre.

Arrestations en Serbie

L'arrestation des quatre suspects s'est déroulée à Belgrade et Cacak, à 140 km au sud-ouest de la capitale serbe. Les quatre suspects sont tous des ressortissants serbes. Une des personnes arrêtées a participé au vol en février 2008 à Zurich.

L'enquête a duré deux ans. Le tableau a pu être découvert en suivant la piste d'un acheteur qui était prêt à payer 3 millions d'euros pour le tableau. Lors de l'arrestation, la police a saisi des armes, des munitions et 1,5 million d'euros.

Le "Garçon au gilet rouge", réalisé en 1888-1890 et qui mesure 80 cm sur 64, avait été dérobé lors d'un casse spectaculaire à la Collection E.G. Bührle le 10 février 2008. Trois hommes armés et masqués s'étaient introduits dans le musée en plein jour.

Encore une oeuvre manquante

Ils en étaient ressortis dix minutes plus tard avec quatre tableaux de grande valeur. Deux des toiles volées avaient été retrouvées la semaine suivante dans une voiture garée dans le parking de la clinique psychiatrique universitaire de Zurich.

Une des oeuvres volées n'a toujours pas été retrouvée. Il s'agit de "Ludovic Lepic et ses filles" (1871) d'Edgar Degas dont la valeur est estimée à une dizaine de millions de francs.

ATS