Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chilpancigo - Les 18 cadavres découverts au Mexique dans une fosse clandestine près d'Acapulco (sud) font bien partie du groupe de vingt touristes mexicains enlevés fin septembre dans la célèbre station balnéaire, a annoncé samedi le Parquet local. Deux membres du groupe restent disparus.
"Les 18 corps correspondent aux touristes enlevés", a déclaré un responsable au Parquet.
Six corps avaient déjà été identifiés vendredi soir par des membres de leurs familles arrivés à Acalpuco depuis l'Etat voisin du Michoacan, d'où les 20 victimes au total, collègues d'une même entreprise, étaient parties fin septembre pour le week-end annuel dont ils avaient coutume.
Le charnier avait été mis au jour mardi sur les indications d'un message retrouvé sur les cadavres de deux hommes, qui avaient été vus auparavant dans une vidéo sur le site de partage Youtube, mains liées dans le dos et avouant avoir participé à l'assassinat des 20 touristes pour le compte d'un cartel.
Plusieurs fosses communes clandestines, creusées par les cartels selon les autorités, ont été retrouvées depuis le mois de juin au Mexique. L'une d'entre elles contenait 55 cadavres dans l'Etat de Guerrero (sud) et une autre 51 dans celui de Nuevo Leon (nord).
Acapulco, station balnéaire prisée des touristes américains et européens, a été le théâtre ces dernières semaines de dizaines d'assassinats imputés à des cartels rivaux se battant pour le contrôle du trafic vers les Etats-Unis, premier consommateur de cocaïne au monde.
Dans l'ensemble du Mexique, la guerre des cartels de la drogue a fait plus de 28 000 tués, entre règlements de comptes et affrontements avec les forces de l'ordre, depuis l'arrivée au pouvoir du président Felipe Calderon, fin 2006.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS