Navigation

Massacres d'Arméniens: Erdogan présente les condoléances d'Ankara

Ce contenu a été publié le 23 avril 2014 - 15:05
(Keystone-ATS)

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a présenté mercredi les condoléances de la Turquie "aux petits-enfants des Arméniens tués en 1915" lors des massacres visant cette communauté sous l'empire ottoman. Le chef de gouvernement s'exprime pour la première fois aussi ouvertement sur ce drame.

Survenus entre 1915 et 1917, aux dernières années de l'empire ottoman, ces massacres sont reconnus comme un génocide par de nombreux pays. La Turquie, en revanche, ne reconnaît pas le génocide arménien.

"C'est un devoir humain de comprendre et de partager la volonté des Arméniens de commémorer leurs souffrances pendant cette époque", selon le texte du communiqué publié par les services du premier ministre.

"Nous souhaitons que les Arméniens qui ont perdu la vie dans les circonstances du début du XXe siècle reposent en paix et nous exprimons nos condoléances à leurs petits-enfants", ajoute le texte.

Le 24 avril 1915 avait donné le coup d'envoi du premier génocide du XXe siècle. Des centaines de milliers d'Arméniens de l'empire ottoman avaient été déportés, nombre d'entre eux tués (1,5 million selon les Arméniens) et la plupart de leurs biens confisqués.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.