Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga s'est entretenue avec des migrants lors de sa visite au camp de migrants d'Agadez au Niger.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a visité jeudi le centre d'accueil des migrants de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) à Agadez, dans le nord du pays. Ces rencontres ont marqué le dernier jour de sa visite au Niger.

La délégation suisse, forte d'une dizaine de personnes, a particulièrement été ébranlée par le sort des quelque 500 migrants qui ont récemment trouvé refuge dans ce camp.

Ces migrants ont pour la plupart traversé des dizaines de kilomètres dans le désert, au péril de leur vie, en provenance souvent de Libye ou d'Algérie. Laissés en plan par des passeurs dans le Sahara, torturés lors de leur passage en Libye ou refoulés manu militari par les soldats algériens à la frontière entre l'Algérie et le Niger, ils sont tous des candidats volontaires au retour dans leur pays (Guinée Conakry, Nigeria, Cameroun, entre autres).

L'OIM est parvenue à les secourir lors leur périple dans le désert, devenu au fil des mois un véritable cimetière à ciel ouvert. Après avoir encore visité une infirmerie de la Croix-Rouge française ainsi qu'une antenne régionale du CICR à Agadez, la cheffe du DFJP a repris l'avion pour la Suisse en fin d'après-midi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS