Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Les sympathisants du site WikiLeaks peuvent célébrer une victoire d'étape dans leur différend avec PayPal, Mastercard et Visa: le service de paiements en ligne PayPal libère les versements en faveur de WikiLeaks qu'il avait bloqués.
Le conseiller juridique de PayPal John Muller s'est expliqué sur le blog de l'entreprise. "Nous comprenons que la décision de PayPal soit devenue une grosse affaire, les activités de WikiLeaks suscitant également des débats politiques et juridiques".
Le compte accueillant les versements n'avait été bloqué qu'en raison de violations des règlements commerciaux, précise John Muller. Une lettre du Département d'Etat américain à WikiLeaks indiquant que le site serait en possession de documents obtenus en violation de lois étasuniennes serait à l'origine de la décision.
Action judiciaire
Comptant parmi les plus importants collecteurs de fonds en faveur de WikiLeaks, la fondation allemande Wau-Holland entend engager une action judiciaire contre le blocage non annoncé de son compte chez PayPal. Elle a chiffré les avoirs bloqués à environ 10'000 euros.
Les entreprises de cartes de crédit Mastercard et Visa avaient également annoncé ne plus admettre de versements à WikiLeaks. Le site de Mastercard a ensuite subi des attaques mercredi, alors que celui de Visa a été paralysé par des pirates dans la nuit de mercredi à jeudi.
Les mêmes déboires ont touché en début de semaine le site de PostFinance, qui avait également bloqué un compte de versements à WikiLeaks.
Des pirates s'en sont aussi pris dans la nuit de mercredi à jeudi au site du gouvernement suédois. Selon le journal "Aftonbladet", la page était inatteignable durant quelques heures. Le fondateur de WikiLeaks, emprisonné en Grande-Bretagne, est réclamé par la Suède pour agression sexuelle.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS