Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bienne - Le conseiller national socialiste Ricardo Lumengo a été reconnu jeudi coupable de fraude électorale et condamné à une peine avec sursis. L'élu biennois, qui a fait appel, n'envisage pas de démissionner dans l'immédiat malgré les injonctions du Parti socialiste bernois.
"Tant que je n'aurai pas été condamné en deuxième instance, je suis innocent", a déclaré jeudi Ricardo Lumengo à la sortie du Tribunal d'arrondissement de Bienne. "Je prends bonne note de l'exigence du Parti socialiste bernois", a-t-il expliqué, ajoutant qu'il allait entendre sa position et rechercher le dialogue avec le parti.
Mais dans sa prise de position publiée sitôt le jugement connu, le PS bernois ne laisse aucune place à l'interprétation: il exige une "démission immédiate". Il ne tient pas compte de l'appel interjeté auprès de la Cour suprême par l'avocat de Ricardo Lumengo. Le PS, qui ne dispose d'aucun moyen pour le contraindre à quitter le Parlement, estime qu'une fraude électorale ne saurait être excusée.
La juge unique Doris Romano a condamné Ricardo Lumengo à une peine pécuniaire de dix jours-amende à 180 francs par jour avec sursis durant deux ans et à une amende de 540 francs.
Le premier parlementaire fédéral de couleur s'est rendu coupable de fraude électorale en remplissant de sa main 44 bulletins de vote en sa faveur. "Il a pris le risque que les personnes utilisent ce bulletin de vote qu'il a lui-même rempli", a estimé la juge qui ajoute qu'il n'a pas pris les mesures pour éviter la fraude.
"Il est difficile d'imaginer qu'il ait agi par méconnaissance", a souligné la juge qui rappelle que, comme juriste, Ricardo Lumengo devait connaître le droit électoral. Même si elle reconnaît qu'il ne s'agit pas d'un délit grave, la carrière du premier élu noir sous la Coupole fédérale est fortement compromise.
Elu il y a trois ans, le conseiller national socialiste a admis avoir rempli de sa main 44 bulletins de vote à son nom. Mais il assure avoir voulu aider des électeurs qui l'approchaient pour savoir comment exercer le droit de vote. Il a toujours contesté la fraude fiscale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS