Navigation

SFL: GC et Thoune recalés en 1re instance, Sion et Lausanne ok

Ce contenu a été publié le 14 avril 2014 - 13:09
(Keystone-ATS)

Genève - La commission des licences de la Swiss Football League a délivré le sésame pour la saison 2014/15 à huit des dix clubs de Super League, dont Sion et Lausanne-Sport.
Les deux recalés sont Grasshopper et Thoune.
Les motifs des refus sont d'ordre financier. GC et Thoune ont cinq jours pour faire recours et voir leur dossier passer au crible de la seconde instance.
Sion a obtenu une licence I, c'est-à-dire une licence lui donnant le droit de non seulement participer aux compétitions nationales, mais aussi à celles de l'UEFA. Le club valaisan doit toutefois effectuer, comme chaque année, des travaux de rénovation de son vétuste stade de Tourbillon. Des discussions ont déjà commencé à ce sujet avec la Ville de Sion, propriétaire de l'enceinte, explique le club dans un communiqué.
Le LS a lui obtenu une licence II, soit un sésame excluant une participation aux compétitions européennes.
Deux clubs ont été recalés en Challenge League, Servette et Locarno. Le SFC, qui a évité d'un rien la faillite voici deux ans, est soumis à un contrôle très strict de ses finances. Contrôle qui lui a même valu cette saison une amende et un point de pénalité au classement avant que la Ligue ne réétudie son cas et revienne sur sa décision.
Vaduz, qui occupe confortablement la tête du classement de Challenge League, a pour sa part été autorisé à évoluer en Super League. Schaffhouse, deuxième à onze points alors qu'il reste sept matches à jouer, également.
Le Mont, leader de la 1re ligue Promotion, devra passer devant la deuxième et dernière instance s'il entend monter en Challenge League. Le club vaudois a subi le même sort que Köniz (4e) et YF Juventus (5e), les trois clubs ne disposant pas d'un stade homologué pour la 2e division suisse. Ce qui n'est pas le cas d'Etoile Carouge, deuxième du classement, qui a lui obtenu sa licence III l'autorisant à briguer une promotion.
L'instance de recours pour les licences de la SFL rendra son verdict définitif le 19 mai.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.