Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

St-Gall - Chaque citoyen devrait à l'avenir avoir la garantie de disposer d'un revenu de base minimal, ont estimé samedi les délégués du syndicat Syna réunis en congrès à St-Gall. Ils ont approuvé par 143 voix contre 102 une résolution en ce sens.
Face aux déstabilisations des conditions de travail en cours dans le monde entier, il est nécessaire de développer de nouvelles stratégies, explique le texte voté par les délégués. Il propose d'introduire un revenu de base inconditionnel à tout membre de la société qui a un domicile durable en Suisse, qu'il exerce ou non un travail, qu'il soit riche ou pauvre.
Les travailleurs pourraient ainsi accepter sans pression des emplois judicieux. De plus, avec l'introduction de ce revenu de base inconditionnel, l'offre et la demande sur le marché du travail se trouveraient renforcée. Enfin, le revenu minimal inconditionnel assure une sécurité financière et encourage la créativité tout en éliminant les peurs, selon Syna.
Syndicat interprofessionnel, Syna compte quelque 65'000 membres, ce qui fait de lui la deuxième force syndicale de Suisse derrière Unia. Ses lignes directrices prévoient comme bases de ses activités la démocratie, l'éthique sociale-chrétienne et le partenariat social loyal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS