Navigation

Un gigantesque incendie fait au moins seize morts à Valparaiso

Ce contenu a été publié le 13 avril 2014 - 20:31
(Keystone-ATS)

Au moins seize personnes sont mortes dans un gigantesque incendie à Valparaiso, ville côtière située au centre du Chili. Un millier d'habitations ont été détruites et 10'000 personnes évacuées.

Le bilan ne cesse de s'alourdir. "A cette heure, nous confirmons 16 morts", a déclaré dimanche sur la chaîne 24 Horas le général Julio Pineda, chef de la police de la région de Valparaíso.

L'incendie s'est déclaré samedi après-midi à la périphérie de la cité portuaire. En raison de la chaleur et des vents, le feu s'est propagé à travers une douzaine de quartiers et sur plus de 40 collines surplombant Valparaiso.

Devenu incontrôlable, l'incendie menaçait dimanche le centre-ville. Les habitants des zones menacées se ruaient vers la mer pour fuir les nuages de fumée. Les autorités ont installé dix centres d'accueil pour les milliers de sinistrés.

La présidente du Chili Michelle Bachelet a déclenché le plan catastrophe, permettant aux forces armées de participer aux opérations d'évacuation. Par précaution, quelque 200 détenues ont été évacuées de la prison pour femmes de Valparaiso, dans la localité de Quillota.

Langues de feu

Dans la nuit de samedi à dimanche, on pouvait voir d'énormes langues de feu dévorer les maisons l'une après l'autre et illuminer d'un rouge incandescent les quartiers sinistrés. Des milliers de personnes observaient ce spectacle dantesque depuis des belvédères.

"C'est la pire catastrophe que j'ai vue à Valparaiso", a déclaré le commandant de la région Ricardo Bravo. Les pompiers, aidés par des compagnies des localités proches et des collègues de Santiago, à 110 kilomètres de là, luttaient pour éviter que l'incendie ne gagne encore du terrain. Quelque 17 avions et hélicoptères ainsi que 3500 pompiers et policiers participent aux opérations, ont précisé les autorités.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.