Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bamako - Un Malien, auteur en novembre 2009 de l'enlèvement de deux Espagnols remis en liberté lundi, a été à son tour libéré, a affirmé un membre de sa famille lundi. Leur relaxe était justement liée au rapatriement de ce Malien condamné en Mauritanie pour son rôle dans l'enlèvement.
"Omar a été libéré peu avant la libération des deux Espagnols, je l'ai vu de mes yeux", a déclaré Mohamed, cousin de Omar Sid'Ahmed Ould Hamma, dit "Omar le Sahraoui". Une source régionale proche des négociations pour la libération des otages a confirmé cette libération à l'AFP.
"C'est vrai qu'une fois Omar libéré, ça a facilité la libération des deux otages espagnols. Je peux même vous dire qu'il a ensuite particpé aux négociations en vue de leur libération et c'est un point très important", a affirmé cette source.
"Omar le Sahraoui" avait été extradé de Mauritanie vers le Mali le 16 août peu après la confirmation de sa condamnation à 12 ans de prison assortis des travaux forcés pour l'enlèvement de trois humanitaires espagnols sur la route entre Nouakchott et Nouadhibou. Il avait agi comme "mercenaire" d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), selon le parquet de Nouakchott.
Après leur enlèvement, les deux otages avaient été transférés dans le nord du Mali. Ils ont été libérés lundi et devaient rejoindre l'Espagne dans la nuit. Une femme, enlevée en même temps qu'eux, avait été libérée en mars.
Sans préciser lesquelles, Aqmi a affirmé lundi avoir libéré les deux otages parce que certaines de ses revendications avaient été satisfaites, selon le quotidien espagnol "El Pais" citant un message enregistré du groupe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS