Navigation

Wawrinka battu en trois sets par Benneteau

Ce contenu a été publié le 15 août 2014 - 18:53
(Keystone-ATS)

Stan Wawrinka (ATP 4) ne disputera pas les demi-finales du Masters 1000 de Cincinnati. Le Vaudois s'est incliné en trois sets (1-6 6-1 6-2) face à Julien Benneteau (ATP 41) vendredi après-midi.

Favori logique du haut du tableau à la suite de l'élimination du no 1 mondial Novak Djokovic, Stan Wawrinka a sombré de manière étonnante dans les deuxième et troisième sets. Apparemment pas au mieux sur le plan physique, il a ainsi subi sa troisième défaite d'affilée face au Français de 32 ans, qui avant tout brillé par sa solidité.

Impérial dans une première manche bouclée en 21', Stan Wawrinka a singulièrement manqué de "punch" par la suite sous le soleil de l'Ohio. Le champion d'Australie parvenait certes toujours à imposer son rythme à l'échange, mais commettait également le plus souvent la faute au moment de porter l'estocade. Julien Benneteau se qualifiait ainsi sans trop trembler pour sa première demi-finale dans un Masters 1000.

Stan Wawrinka terminait la partie avec pas moins de 40 fautes directes à son passif, pour seulement 20 coups gagnants. Il concédait son service à quatre reprises dans les deux derniers sets, alors qu'il n'avait lâché que 2 points sur son engagement dans un set initial où ses statistiques furent remarquables (9 "winners" et 4 erreurs non provoquées)...

Cette défaite ne devrait tout de même pas trop perturber Stan Wawrinka dans l'optique de l'US Open, quatrième levée du Grand Chelem qui démarrera le 28 août. Le Vaudois sait qu'il a les moyens d'aller loin à New York, où il avait atteint les demi-finales l'an dernier après une préparation pourtant peu convaincante (2e tour à Montréal et à Cincinnati).

Sorti en 8e de finale la semaine précédente à Toronto, Stan Wawrinka a d'ailleurs tout loisir de recharger ses batteries avant les trois semaines cruciales qui l'attendent. L'objectif est d'être en forme à Flushing Meadows et - surtout - à Genève pour cette demi-finale de Coupe Davis que tout un pays attend impatiemment.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.