Un crédit pour rénover la prison de Witzwil (BE)

La prison de Witzwil (BE) nécessite des travaux urgents (archives). KEYSTONE/PETER SCHNEIDER sda-ats
Ce contenu a été publié le 17 août 2018 - 11:14
(ATS)

L’établissement pénitentiaire de Witzwil (BE) va bénéficier de travaux de rénovation urgents et conséquents. L'enveloppe allouée sera néanmoins un peu moins importante que prévu, avec 51,4 millions de francs.

Initialement, il était question d'une somme de 56,2 millions de francs, a indiqué vendredi le Grand Conseil bernois dans un communiqué. La Commission des infrastructures et de l'aménagement du territoire (CIAT) reconnaît cependant le caractère urgent des travaux.

Dépassement

Le montant diminué s'explique par "le net dépassement des coûts de construction par rapport aux estimations présentées dans le crédit d'étude approuvé par le Grand Conseil en janvier 2016". Ce crédit prévoyait un bâtiment nouveau pour le travail externe, qui ne sera finalement pas réalisé.

Dans le détail, les travaux désormais envisagés portent sur la rénovation de onze bâtiments de l’établissement pénitentiaire. Le site de Witzwil se trouve à deux pas du lac de Neuchâtel, sur le territoire de la commune d'Anet (BE).

Urgence

Dix bâtiments, en mauvais état, seront ainsi réhabilités. De plus, l’ancienne villa de l’administrateur sera réaménagée pour accueillir durablement un groupe de détenus travaillant à l’extérieur.

La CIAT recommande au Grand Conseil d’accepter le crédit de 51,2 millions de francs, en raison de l’urgence des travaux. Le plénum se prononcera lors de la session de septembre, précise le communiqué.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article