Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un Euro 08 pour les minorités linguistiques

Europeada, le premier EURO de football pour minorités, se tiendra en Suisse peu avant le lancement du «vrai» EURO 08.

(imagepoint)

Premier championnat d'Europe de football pour les minorités linguistiques et les nations sans Etat, Europeada se tiendra en Suisse du 31 mai au 7 juin.

Le championnat aura lieu dans les Grisons, dans la région de Surselva. Vingt équipes y participeront.

Les matches auront lieu dans dix communes du canton des Grisons où sont parlés le romanche seul (quatrième langue nationale suisse) ou l'allemand et le romanche. Les finales se joueront à Coire, capitale du canton.

Le budget du tournoi se monte à 250'000 francs. Le 4 juin, outre des rencontres sportives, une journée culturelle avec musique, chants et rencontres sera organisée à Disentis.

Bon pour la région

L'objectif de cette première Europeada est notamment d'offrir une plateforme d'échange aux minorités linguistiques d'Europe ainsi que de mettre en lumière la région de la Surselva, l'Oberland grison. C'est ce qu'a expliqué le président du Comité d'organisation Gion Schwarz.

L'organisateur espère que le canton profite de l'Europeada pour tisser un lien avec le véritable championnat européen de football qui démarre juste après, le 7 juin. Il prévoit plus de 15'000 spectateurs.

Pot-pourri

Du côté des équipes, les minorités rhéto-romanches de Suisse, slovènes d'Italie, danoises, sorabes et frisonnes d'Allemagne, catalanes d'Espagne, occitanes de France et galloise de Grande-Bretagne sont – entre autres – représentées.

Elles seront opposées aux Allemands et aux Roms de Hongrie, aux Cimbres et aux Tyroliens d'Italie, aux Aroumains de Macédoine, aux Allemands de Pologne ou encore aux Croates de Roumanie et de Serbie – la liste n'est pas exhaustive.

Modestie de rigueur

Quelque 500 joueurs et accompagnants sont attendus dans les Grisons. Le niveau de jeu devrait être clairement plus élevé que celui des traditionnels tournois amateurs, selon les organisateurs.

Mais on cherchera en vain des stars du ballon rond sur les stades de la Surselva. La modestie est de rigueur. Les joueurs pourront dormir gratuitement s'ils optent pour des dortoirs communs.

Le vainqueur se verra remettre une coupe. Christoffel Brändli, président du Conseil des Etats (chambre haute du parlement suisse) et membre du Comité d'honneur d'Europeada, ne veut pas spéculer sur les chances de telle ou telle équipe.

«L'important est que nous accueillions le championnat d'Europe», explique le sénateur grison. La diversité des minorités linguistiques est à ses yeux très importante pour l'Europe et pour la Suisse.

Prochaines éditions

Si le mélange de football et de dialogue interculturel s'avère pertinent, l'Europeada pourrait devenir un rendez-vous régulier.

La tenue de prochaines éditions dépendra aussi de l'accueil du public et du succès financier de l'opération.

Les organisateurs et organisations de soutien de cette première édition sont la Lia Rumantscha (organisation qui défend la langue romanche), l'Office du Tourisme de Sedrun-Disentis, le «Internationale Cultur Forum Disentis» (ICF).

Association représentant les intérêts des minorités linguistiques d'Europe, l'Union fédéraliste des communautés ethniques européennes (FUEN) est aussi de la partie.

swissinfo, Jean-Michel Berthoud
(Traduction et adaptation de l'allemand: Ariane Gigon)

EUROPEADA

L'idée de ce championnat de football pour les minorités européennes est née lors d'un concours touristique et sur l'impulsion de la Lia Rumantscha (l'organisation défendant la langue romanche).

La manifestation est patronnée par le gouvernement grison et par la Fondation Convivenza à Disentis.

Le Comité d'honneur comprend des personnalités telles que les anciens ministres Leon Schlumpf et Adolf Ogi, le président du Conseil des Etats Christoffel Brändli, le conseiller aux Etats grison Theo Maissen et Ralph Zloczower, président de l'Association suisse de football.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×