Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un juge russe a déclaré lundi que la pilote ukrainienne Nadia Savtchenko était complice dans l'affaire de la mort de deux journalistes russes dans les régions séparatistes de l'est de l'Ukraine. Le parquet a requis une peine de 23 ans de prison.

Cette affaire est une source de tension importante entre Moscou et Kiev. Agée de 34 ans, Nadia Savtchenko est considérée comme une héroïne nationale par nombre de ses compatriotes. Pilote d'hélicoptère, elle a été capturée dans l'est de l'Ukraine en juin 2014 au cours de combats entre l'armée régulière et les séparatistes prorusses, qui l'ont remise aux autorités russes.

Le juge Léonid Stepanenko a déclaré devant un tribunal du sud de la Russie que la pilote ukrainienne, animée par la haine et l'inimitié, avait "infligé délibérément la mort à deux personnes(...)." Les agences de presse russes ont rapporté que sa déclaration équivalait à un verdict de culpabilité. Cependant, le juge lisait seulement ses propres conclusions et le verdict final n'a pas encore été annoncé.

A en croire le ministère public russe, Nadia Savtchenko a aidé en juin 2014 l'artillerie ukrainienne à diriger ses tirs dans la région de Louhansk, où un obus a tué deux journalistes de la télévision russe, Igor Korneliouk et Anton Volochine.

Nadia Savtchenko, malgré le réquisitoire de 23 ans, espère qu'elle pourra regagner l'Ukraine dans quelque temps dans le cadre d'un échange de détenus entre Russie et Ukraine. Elle observe une grève de la faim pour tenter d'accélérer l'issue de son procès.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS