Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Croissance ralentie pour les salaires minimaux

Le service: un travail pénible et mal rémunéré. (Photo: Christian Flierl / Pixsil)

Ces trois dernières années, les salaires minimaux prévus par les conventions collectives de travail (CCT) ont certes augmenté, mais les adaptations à la hausse ont été de moins en moins fréquentes.

Selon l'Office fédéral de la statistique, cette tendance concerne aussi bien les personnes sans formation que les personnes qualifiées.

Quelque 38% des salaires conventionnels avaient été augmentés en 2003, contre 24% en 2004 et 19% seulement en 2005.

L'étude publiée lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS) révèle aussi des différences importantes selon les branches. Pour les personnes non qualifiées, le niveau des salaires minimaux s'établit entre 2'200 et 4'200 francs brut par mois suivant la branche économique considérée.

Le salaire minimum est en moyenne inférieur à 3'000 francs dans les branches des services aux sociétés, de l'hôtellerie et restauration et de l'industrie de l'habillement.

Le salaire minimum conventionnel est le plus élevé dans la fabrication de machines et d'équipements (3'650 francs) et dans la construction (4'170 francs). Dans la moitié des branches considérées, le salaire minimum des personnes non qualifiées est compris entre 3'000 et 3'500 francs.

Pour les personnes qualifiées, le salaire minimum conventionnel se situe dans une moyenne comprise entre 3'500 et 4'500 francs dans plus de la moitié des branches considérées. La construction (4'790 francs) et les services financiers (5'220) affichent des salaires minimaux supérieurs à cette moyenne.

Branches défavorisées

L'Office fédéral de la statistique mentionne aussi des CCT où la rémunération n'atteint pas 3'500 francs: dans les transports (3'410), l'industrie alimentaire (3'405), l'industrie automobile (3'380), le commerce de détail (3'280). Pire encore: l'industrie de l'habillement offre des salaires minimaux inférieurs à 3'000 francs aux personnes qualifiées.

Pour les personnes très qualifiées, le salaire minimum moyen se situe entre 3400 et 7000 francs. Le bas de l'échelle concerne les mêmes branches que chez les personnes non qualifiées.

Avec 6'980 francs, les services financiers sont les plus rémunérateurs en terme de salaire minimal conventionnel.

Moins que le minimum

Par ailleurs, il existe encore et toujours des personnes qui touchent moins que le salaire minimal conventionnel.

Cela concerne 11% des employés dans la construction, 14% dans l'industrie des machines, 17% dans le commerce de détail et 26% dans les garages.

Chez les personnes qualifiées, ce pourcentage est en général inférieur à 10%.

swissinfo et les agences

Faits

Selon les syndicats, environ 50% des employés en Suisse sont engagés sous une Convention collective de travail (CCT).
En 2005, 19% des salaires minimaux fixés dans les CCT ont été augmentés de 50 francs ou plus.
En 2003, 38% avaient été augmentés.
Pour les travailleurs non qualifiés, la plus forte augmentation accordée l'an dernier ne dépassait pas 113 francs bruts par mois contre 501 francs en 2004.

Fin de l'infobox

En bref

Les conventions collectives de travail (CCT) sont des accords écrits, passés entre des organisations de salariés et des employeurs ou des organisations économiques et patronales.

Elles fixent les conditions de travail et régissent les rapports mutuels des partenaires sociaux.

D'entente, les partenaires sociaux fixent un salaire minimum. La législation suisse, elle, ne reconnaît pas le droit à un salaire minimum.

Fin de l'infobox


Liens

×