Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le groupe Roche supprime des milliers d’emplois

Pour faire face à la pression sur les prix, le groupe pharmaceutique bâlois Roche va supprimer environ 4800 emplois dans le monde ces deux prochaines années, soit 6% de ses effectifs. En Suisse, environ 770 postes seront touchés.

Avec les suppressions, 800 postes seront transférés sur d'autres sites et 700 externalisés. Ce qui représente, au niveau mondial, environ 6300 postes touchés par la restructuration du groupe pharmaceutique.

La Suisse sera affectée à hauteur de 770 postes, a indiqué mercredi Roche. Mais si des postes seront supprimés, le pays accueillera parallèlement 240 emplois, rapatriés depuis d'autres sites étrangers. Au final, cela représente donc une disparition de 530 postes, soit 5% des effectifs en Suisse (10'800).

A Bâle (8800 collaborateurs au total), il y aura une perte sèche de 350 emplois dans la division Pharma. Quant au site bernois de Berthoud (310 postes), actif dans les systèmes de pompes à insuline, le groupe entend à terme le fermer.

En revanche, le site de Rotkreuz (dans le canton de Zoug) spécialisé dans le diagnostic basé sur les gaz du sang accueillera 130 postes délocalisés d'Autriche.

La division Pharma fait pour l'essentiel les frais de ces mesures avec un total de 5400 emplois supprimés. Roche justifie les mesures par la pression croissante sur les coûts dans le secteur de la santé, en particulier aux Etats-Unis et en Europe, ainsi que par les difficultés croissantes en matière d'homologation et la fixation de prix des nouveaux médicaments.

Par zones géographiques, la restructuration touchera avant tout les Etats-Unis avec 3550 postes, suivis de l'Europe (hors Suisse) avec 1300 emplois. La mise en place de ces mesures d’économies est prévue entre 2011 et 2012. Ainsi le groupe espère économiser 2,4 milliards de francs par an à partir de 2012.

swissinfo.ch et les agences


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.