Expo.02 sous tous les angles

L'arteplage de Neuchâtel accueillera également la SSR. Keystone Archive

La SSR a investi d'importants moyens techniques et financiers pour couvrir Expo.02 durant 159 jours. Coût de l'opération: entre 35 et 40 millions de francs.

Ce contenu a été publié le 09 avril 2002 - 18:33

Quelque 280 collaborateurs, six cars de reportage, 40 caméras, trois bateaux et un hélicoptère seront mobilisés pour la diffusion télévisée du spectacle mis en scène par François Rochaix.

Premier défi: le spectacle d'ouverture

Mardi devant la presse à Berne, le directeur de la Télévision suisse romande (TSR) Gilles Marchand a expliqué que les télévisions de la SSR diffuseront les premier et troisième actes du spectacle d'ouverture en commun.

Mais pour tout voir, il faudra zapper: TSR1 retransmettra le spectacle de Neuchâtel, TSR2 celui de Bienne, la chaîne alémanique SF1 celui de Morat et la chaîne italienne TSI celui d'Yverdon.

A chacun sa manière

Les sept chaînes de télévision et les 14 radios de SRG SSR idée suisse, ainsi que les sites Internet et le télétexte, consacreront aussi des pans entiers de leurs programmes à la manifestation. Pour Gilles Marchand, la SSR veut être le sixième arteplage d'Expo.02.

La TSR diffusera ses émissions depuis un bateau. Ce studio flottant, qui sillonnera les trois lacs, accueillera chaque jour l'émission «Zig Zag Café» et le journal régional «Tout en région» du lundi au samedi.

La TSR a également mis au point une émission hebdomadaire qui présentera dès le 23 juin des reportages sur les meilleures tables de la région des Trois-Lacs.

En outre, chaque samedi, Cuche et Barbezat poseront leur regard sur la manifestation à travers la «Revue de l'Expo». Le lundi sera consacré aux journées cantonales.

La télévision participe aussi à «Atelier Zérodeux». Réunis autour de ce projet, de jeunes cinéastes suisses livreront leur regard sur l'exposition à travers 50 courts métrages et 60 spots.

La radio romande sur une île

La Radio suisse romande (RSR) disposera quant à elle de quatre cars de reportage et d'une équipe de correspondants spéciaux pour couvrir l'actualité d'Expo.02.

Des personnalités seront en outre invitées à passer un jour ou deux sur une île artificielle pour s'interroger sur l'avenir de la Suisse.

La SSR proposera aussi des services pratiques. Viasuisse, sa filiale, complétera ses bulletins d'information routière par des indications sur la région de l'Expo. Les messages seront diffusés à la radio, sur le télétexte, sur Internet et par téléphone.

swissinfo avec les agences

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article