Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Musée Bolo devrait rejaillir dans un espace muséal à Bussigny

Le Musée Bolo possède de nombreux anciens ordinateurs, des consoles ou encore des logiciels. Il cherche à réunir cette riche collection et Bussigny (VD) pourrait bien l'accueillir à l'horizon 2021 (archives).

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Bussigny, dans l'ouest lausannois, veut créer un centre muséo-culturel sur l'une de ses parcelles. Le projet comprend notamment un bâtiment destiné au nouveau Musée Bolo qui s'attelle à sauvegarder le patrimoine informatique.

Après des débats nourris, la Municipalité a obtenu un premier crédit de 322'000 francs du Conseil communal pour lancer le concours d'architecture, indique samedi un communiqué des différents partenaires à savoir la commune, le musée Bolo, l'EPFL et la fondation Mémoires informatiques. Le site devrait voir le jour vers 2021 dans le quartier Bussigny-ouest destiné à accueillir plus de 2500 habitants à l'horizon 2030.

Le projet propose de réunir sur le même site le nouveau musée Bolo d'une surface de 1360 m2, une salle de spectacle d'une centaine de places et un restaurant sur 250 m2. Il doit permettre de créer du lien social dans ce nouveau quartier, de répondre aux besoins des sociétés locales et de regrouper les collections du musée, poursuivent les partenaires.

Regrouper les collections

Certains des objets du Musée Bolo sont exposés à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) mais plus de 5000 ordinateurs, consoles, 8000 logiciels ou encore des milliers de magazines se trouvent dans des lieux de stockage à Lausanne et Chavannes-près-Renens. Depuis plusieurs années, l'institution cherche à les réunir, à se développer et disposer d'une billetterie. Elle avait d'ailleurs lancé une campagne de financement participatif l'an dernier pour sauver ses collections.

La commune et la fondation Mémoires informatiques, responsable de la gestion du musée, ont cofinancé un mandat donné à Marc Atallah, actuel directeur de la Maison d'Ailleurs à Yverdon-les-Bains. Ce dernier a élaboré un concept muséographique moderne qui semble avoir définitivement convaincu les parties. Le futur musée Bolo sera ainsi mis au bénéfice d'un droit de superficie gratuit, mais doit financer sa construction.

La fondation recherche des fonds dans ce but. Son coût est estimé à environ 7 millions, selon le communiqué. Tablant sur des collaborations avec la Maison d'Ailleurs et sur celles déjà engagées avec les Numerik Games à Yverdon, la fondation mise sur 12'000 à 20'000 visiteurs par an.

Du côté de la commune de Bussigny, l'investissement lié à ce projet est estimé à sept millions de francs. Deux autres demandes de crédit pour les études et la construction seront déposées ultérieurement au Conseil communal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.