Oerlikon décroche trois gros contrats en Chine

"Ces trois contrats démontrent la confiance intacte de l'industrie textile chinoise dans le marché mondial et dans Oerlikon", assure Roland Fischer, directeur général du groupe, cité dans un communiqué. (archives) KEYSTONE/SIGGI BUCHER sda-ats

Le groupe industriel Oerlikon s'est félicité lundi de trois importantes commandes décrochées auprès d'importants producteurs chinois de fibres synthétiques, pour une valeur totale de plus de 600 millions de francs.

Les trois contrats seront comptabilisés essentiellement pour les exercices 2021 et 2022, et dans une très moindre mesure dans les entrées de commandes de l'année en cours, a précisé le conglomérat de Suisse centrale dans un communiqué. La livraison devrait s'échelonner entre 2021 et début 2023.

"Ces trois contrats démontrent la confiance intacte de l'industrie textile chinoise dans le marché mondial et dans Oerlikon", assure Roland Fischer, directeur général du groupe, cité dans le document. Et de souligner que ces commandes illustrent que "les branches interconnectées ainsi que les modèles d'affaires comme celui de Manmade Fibers (fibres synthétiques) sont bien plus robustes que ce que beaucoup croient".

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article