Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le triomphe espagnol fait palpiter le coeur de Berne

(swissinfo.ch)

La capitale fédérale a vécu une nuit mémorable. Les supporters locaux de la sélection espagnole ont organisé une grande fête sur la Place fédérale où ils ont pu suivre la demi-finale de mercredi contre la Russie sur un écran géant.

La grande masse de fans qui s'était rassemblée devant le Parlement a pu vivre un grand moment de leur équipe. Après des années d'attente, la sélection espagnole est en effet parvenue à se hisser en finale d'une grande compétition internationale en s'imposant par 3-0 contre la Russie en demi-finale de l'Euro 2008.

Mais ce n'est pas seulement sur le terrain du stade de Vienne que la domination espagnole fut presque absolue; sur la Place fédérale de Berne également. On y a bien aperçu quelques supporters russes faisant flotter un drapeau tricolore frappé d'un aigle à deux têtes, mais ceux-ci ont véritablement noyés sous une avalanche rouge.

Il y avait des gens de tous les âges, même si les enfants n'étaient pas aussi nombreux que lors du premier matche qui avait opposé Russes et Espagnols lors du premier tour de l'Euro.

Doutes et confiance

Avec cette victoire très claire de 3-0, l'Espagne parvient pour la première fois depuis 24 ans en finale du Championnat d'Europe de football. La dernière fois, c'était à Paris en 1984. Les Espagnols s'étaient à l'époque inclinés 0-2 face à la France de Michel Platini.

Alors que le match disputé dans le stade de Vienne s'est déroulé sous une pluie continuelle, les Espagnols de Berne ont eu plus de chance. Les supporters ont en effet pu profiter d'un temps sec et d'une température de 22 degrés jusqu'à la fin de la rencontre. Et inutile de préciser que les trois buts de l'équipe nationale ont rendu la température un peu plus chaude encore dans la «fan zone» ...

Avant le match, beaucoup de spectateurs nourrissaient quelques doutes sur les chances espagnoles. En effet, les Russes étaient parvenus à monter en puissance tout au long de l'Euro et étaient même parvenu à éliminer la flamboyante équipe des Pays-Bas en quart de finale. Et à l'issue d'une première mi-temps au score vierge, bien malin qui pouvait prédire qui se propulserait en finale.

Cependant, dès l'ouverture du score par Xavi, les supporters de la «roja» ont réellement pu commencer à croire en la victoire. L'ambiance a dès lors monté d'un cran avec des Espagnols se mettant à chanter et à danser.

Finalement, au coup de sifflet final, les attentes des fans étaient comblées. Et désormais, avec cette victoire 3-0 contre les Russes, les supporters espagnols ne doutent plus: l'Espagne remportera la finale contre l'Allemagne, dimanche à Vienne.

Une fête avant tout dans les rues

En raison du beau temps et des températures agréables, les supporters de l'Espagne sont sortis dans les rues pour suivre le matches avec leurs compatriotes. Il n'y avait que peu de gens dans les centres et autres locaux espagnols de la ville. Il n'y avait par exemple qu'une vingtaine de personnes dans le Centre galicien pour suivra la première mi-temps.

Carlos Fraga – 31 ans – est le président du Centre galicien. Lui aussi a suivi la première mi-temps dans les locaux de l'association pour se rendre ensuite sur la Place fédérale où les amoureux du ballon rond se sont réunis durant tout cet Euro 2008.

Carlos est venu en Suisse en mars 2002 avec l'intention de passer des vacances avec sa famille. Mais ayant trouvé rapidement un travail, il a décidé de rester dans le pays où des parents avaient déjà émigré dans les années 1970. Enfant, il avait d'ailleurs déjà vécu cinq ans dans la capitale suisse.

De la Suisse, il apprécie la qualité du travail et de l'Espagne l'animation et les fêtes. Sportif de cœur, il est un supporter du Real Madrid, comme la grande majorité des membres du Centre galicien.

Son seul regret pour cet Euro 2008, c'est que l'Espagne n'ait pas eu l'occasion de venir en Suisse pour y disputer un match. Pour le reste, il le vit comme tous les Espagnols de Berne: avec beaucoup de confiance dans la victoire finale. Réponse dimanche...

swissinfo, Antonio Suárez Varela
(Traduction de l'espagnol : Olivier Pauchard)

Les Espagnols en Suisse

Selon les chiffres de l'Office fédéral de la statistique, la communauté espagnole en Suisse a diminué au cours des dix dernières années, passant de 103'275 en 1995 à 69.999 en 2006.

Les Espagnols représentent numériquement la septième communauté étrangère après les Italiens, les Allemands, les ressortissants de l'ex-Yougoslavie, les Portugais, les Français et les Turcs (Kurdes inclus).

Le grand boom de l'émigration espagnole vers la Suisse a eu lieu dans les années 1960. Elle s'est prolongée jusqu'à la fin des années 1980. Mais des le début des années 1990, beaucoup de citoyens espagnols ont choisi de retourner dans leur pays.

Fin de l'infobox


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×