Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bruxelles - Plus d'une centaine de passagers mécontents ont refusé pendant plusieurs heures de sortir d'un avion de Ryanair détourné dans la nuit vers un aéroport régional belge. Ils exigeaient d'être ramenés chez eux en France.
Après l'atterrissage, les passagers, pour la plupart des touristes français qui rentraient de vacances au Maroc et devaient atterrir à Beauvais, au nord de Paris, sont restés assis dans l'appareil en guise de protestation.
Plongés dans l'obscurité pendant quatre heures, les pilotes et le reste de l'équipage ayant quitté l'avion dès l'atterrissage à l'aéroport de Liège, les protestataires ont finalement accepté de sortir vers 03H30 locales.
"La négociation était tellement difficile, qu'on n'était pas sûr qu'ils allaient descendre", a raconté un pompier. Selon lui, les responsables de l'aéroport de Liège tentaient mercredi d'organiser une navette en bus pour les ramener chez eux.
L'aéroport a fermé sans les attendreLes passagers ont expliqué que l'appareil avait quitté Fes, au Maroc, avec trois heures de retard, mardi à 19H15 locales et n'avait pu atterrir comme prévu à Beauvais car l'aéroport était fermé. L'avion s'était finalement posé à l'aéroport de Liège vers 23H30 locales.
L'aéroport de Liège ne reçoit habituellement pas les vols de Ryanair. La seule desserte belge de la compagnie aérienne irlandaise est l'aéroport de Charleroi, au sud de Bruxelles, où elle est implantée depuis fin 2001.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS