Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Los Angeles - Le "Big One", le séisme majeur qui devrait selon les géologues frapper la Californie dans un avenir proche, pourrait survenir encore plus tôt que prévu, selon une étude publiée. Le dernier "Big One" dans cette région, d'une magnitude de 7,8, remonte à 1857.
Des chercheurs des Universités de Californie et d'Arizona ont étudié la fréquence des séismes ces 700 dernières années sur une portion de la célèbre faille de San Andreas, située à la jonction des plaques tectoniques du Pacifique et de l'Amérique, et qui traverse la Californie du nord au sud.
L'étude, réalisée dans le secteur de Carrizo Plain, à 160 km au nord-ouest de Los Angeles, a révélé que le nombre de séismes majeurs dans la région avait été beaucoup plus nombreux que ne le pensaient les scientifiques, et qu'ils s'étaient produits dans un intervalle de temps allant de 45 à 144 ans.
"Si vous attendiez quelqu'un pour vous dire que nous sommes proches du prochain tremblement de terre sur la faille (de San Andreas), regardez les chiffres", écrit dans un communiqué la sismologue Lisa Grant Ludwig, qui a dirigé l'étude, à paraître le 1er septembre dans la revue Geology.
Les chercheurs relèvent que "l'idée largement répandue qu'un séisme majeur se produit sur la faille tous les 200 à 400 ans est fausse" et que "s'il est possible que la faille connaisse une époque de calme, il est plus probable qu'un séisme majeur soit imminent". Les géologues estiment généralement à 70% la probabilité d'un tremblement de terre dévastateur en Californie, l'Etat le plus peuplé des Etats-Unis, au cours des 30 prochaines années.
Le dernier séisme dévastateur à s'être produit sur la faille de San Andreas, longue de 1300 kilomètres, est celui de San Francisco, en 1906. D'une magnitude de 7,8 sur l'échelle de Richter, il avait ravagé la ville et fait environ 3000 morts.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS