Navigation

Ecoles de recrues: non à un congé dès le vendredi soir

Ce contenu a été publié le 15 mai 2014 - 12:13
(Keystone-ATS)

Pas question de faire toujours débuter vendredi soir les congés de week-end des recrues. Le Conseil fédéral juge le système actuel déjà assez souple et repousse la motion du conseiller national Jean-Paul Gschwind (PDC/JU).

Une telle mesure ferait perdre à l'armée deux semaines consacrées à l'instruction, réplique le gouvernement dans sa réponse publiée jeudi. Il juge le système actuel assez souple. Le congé s'étend, en règle générale, du samedi 08h00 au dimanche minuit.

Le commandant d'une école de recrues peut toutefois récompenser certains militaires en les autorisant à partir le vendredi à midi. Il peut aussi autoriser la mise en congé d'une partie des cadres le vendredi soir si la marche du service le permet.

Il est en outre possible de laisser s'en aller les recrues le vendredi à 18h00 s'ils sacrifient une sortie prévue durant la semaine. Si la mise en congé n'intervient pas avant samedi à 12h00, le retour peut être reporté au lundi.

Faisant valoir qu'un week-end entier doit permettre à la recrue de se ressourcer, Jean-Paul Gschwind estimait qu'un départ le vendredi soir serait notamment bienvenu pour les soldats qui doivent rejoindre leurs pénates à l'autre bout du pays. Une libération que le samedi matin peut en revanche engendrer fatigue et mauvaise humeur, et augmenter les risques d'accident, estime le Jurassien.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.