Navigation

Ecoutes de la NSA: Berlin attend toujours une réponse de Washington

Ce contenu a été publié le 10 avril 2014 - 01:58
(Keystone-ATS)

L'Allemagne a demandé en vain aux Etats-Unis des précisions sur les données recueillies par la NSA (National Security Agency) lors des écoutes de la chancelière Angela Merkel. Washington n'a même pas répondu, a fait savoir mercredi un parlementaire allemand.

L'écologiste Omid Nouripour a adressé une question au gouvernement afin de savoir précisément ce que l'agence américaine avait appris des conversations téléphoniques de la chancelière. Dans un courrier daté du 7 avril, un responsable du ministère de l'Intérieur lui a répondu que Berlin avait fait la demande, mais n'avait eu depuis aucune nouvelle sur le sujet.

"Ils n'ont pas posé la question avec assez de fermeté", selon Omid Nouripour. "Quand on pose une question sans trop y croire, on n'obtient pas de réponse. Mme Merkel doit continuer à faire pression pour avoir une réponse."

Basée sur des révélations de l'ancien analyste de la NSA Edward Snowden, les informations rendues publiques en octobre ont fait état d'une surveillance massive exercée en Allemagne, avec notamment la mise sur écoute du téléphone portable de la chancelière. Ces révélations ont choqué l'opinion publique allemande.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.