Navigation

Hirscher met fin à sa carrière

Ce contenu a été publié le 04 septembre 2019 - 21:04
(Keystone-ATS)

Le suspense a pris fin mercredi soir. Vainqueur des huit derniers grands Globes de cristal, Marcel Hirscher a annoncé à Salzbourg qu'il mettait fin à sa somptueuse carrière, à l'âge de 30 ans.

"C'est aujourd'hui le jour où je mets fin à ma carrière active", a lâché le champion, qui avait fait ses débuts sur le Cirque blanc lors de l'hiver 2007-2008, au cours d'une conférence de presse organisée à Salzbourg et retransmise en direct sur la télévision publique autrichienne.

Marcel Hirscher a mis rapidement fin à un suspense qu'il avait lui-même alimenté de longs mois, assurant avoir du mal à trancher sur la suite de sa carrière. Face à une salle pleine à craquer, il est allé droit au but: "Je fais court, j'arrête", a-t-il déclaré à peine arrivé sur scène, assurant avoir pris sa décision il y a deux semaines, "des semaines très turbulentes", a-t-il précisé, visiblement très ému.

"C'est toute une vie qui s'arrête d'un jour à l'autre", a décrit le meilleur skieur du monde, qui n'a laissé que des miettes à ses adversaires depuis l'exercice 2011/2012 et peut prétendre au titre de meilleur skieur de l'histoire grâce à ses huit grands Globes de cristal. Un exploit que personne n'a réalisé avant lui, le Luxembourgeois Marc Girardelli s'étant arrêté à cinq et l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll à six.

A cela s'ajoutent deux titres de champion olympique (géant et combiné) conquis en 2018 à PyeongChang, sept titres de champion du monde (trois en slalom, un en combiné, un en géant et deux par équipes) et 12 petits Globes de discipline (six en slalom et autant en géant). Au final, il a remporté 67 courses de Coupe du monde, échouant face à la marque d'Ingemar Stenmark (86).

Cette course au record du Suédois n'a pas suffi à retenir Marcel Hirscher pour une saison de plus. Les prochaines échéances importantes (Championnat du monde en 2021, JO en 2022) semblaient trop lointaines pour constituer un objectif motivant.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.