Navigation

Journée nationale contre le cambriolage pour mieux se protéger

Chaque jour, des voleurs pénètrent dans un appartement ou dans une maison par une fenêtre ou par la porte et dérobent des biens, rappelle la Prévention Suisse de la Criminalité (archives). KEYSTONE/WALTER BIERI sda-ats
Ce contenu a été publié le 30 octobre 2017 - 09:59
(Keystone-ATS)

Les polices cantonales appellent la population à la vigilance avec le retour de l'heure d'hiver. Lundi, à l'occasion de la 3e Journée nationale contre le cambriolage, elles organisent des actions de sensibilisation auprès de la population dans toute la Suisse.

Des gestes simples comme simuler une présence avec un minuteur de lumière ou une télévision allumée suffisent souvent à décourager les auteurs, écrivent les polices dans leur communiqué. Elles recommandent également de mettre les valeurs à l'abri. Un système de vidéo-surveillance peut aussi dissuader les intrus.

Les vols par effraction sont en net recul en Suisse ces dernières années, selon les statistiques. La police y voit une prise de conscience de la population et l'effet des mesures de prévention. Néanmoins, tous les jours, pas moins de 100 habitations en moyenne en Suisse sont l'objet d'une effraction et plus de 25 d'un vol par introduction clandestine.

Le choix de rappeler la population à la vigilance au 30 octobre ne doit rien au hasard, rappelle la Prévention Suisse de la Criminalité (PSC). Dès ce jour-là la nuit tombe plus tôt et les cambrioleurs voient si les habitants d'une maison ou d'un appartement sont encore au travail ou s'ils sont chez eux.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.