Navigation

La Swisscoy poursuivra sa mission jusqu'à fin 2017 au Kosovo

Ce contenu a été publié le 04 juin 2014 - 10:06
(Keystone-ATS)

Les militaires suisses continueront d'oeuvrer à la stabilité du Kosovo jusqu'à fin 2017. Le Conseil des Etats a suivi le National et a prorogé, par 42 voix sans opposition, l’engagement de la Swisscoy au sein de la Force multinationale KFOR.

La poursuite de cet engagement est importante pour la stabilité dans les Balkans. Et cette stabilité est dans l'intérêt de la sécurité intérieure suisse, a rappelé Isidor Baumann (PDC/UR) au nom de la commission.

Théoriquement, Berne peut, en tout temps, mettre fin à cette mission. Elle a débuté en 1999, et quelque 5400 militaires suisses se sont rendus volontairement au Kosovo. Selon le ministre de la défense Ueli Maurer, il ne faut toutefois pas s'attendre à un retrait ces prochaines années.

"Une stabilisation prendra du temps"

La situation est certes devenue un peu plus stable, notamment au sud du pays, mais la violence et la criminalité sont encore présentes au nord, a noté le conseiller fédéral. Et au vu de la situation économique précaire, une stabilisation va encore prendre un certain temps, estime M. Maurer.

Depuis 2002, les soldats helvétiques peuvent être armés pour leur autodéfense. L’effectif maximal du contingent sera désormais porté de 220 à 235 soldats. En contrepartie, le Conseil fédéral ne pourra plus augmenter de son propre chef cet effectif de 80 militaires pendant douze mois, mais seulement de 60 militaires pendant quatre mois.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.