Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion - Aucun cas de dopage n'a été détecté lors de la dernière Patrouille des Glaciers (PDG) du 21 au 24 avril dernier, à la grande satisfaction du commandant de la course. Lors de la dernière édition de l'épreuve, en 2008, un contrôle s'était révélé positif.
"Swiss Olympic a procédé à une vingtaine de contrôles antidopage", a indiqué Ivo Burgener contacté par l'ATS. Très satisfait des résultats, le commandant de la course 2010 ne doute pas de l'effet dissuasif de ces contrôles introduits en 2008.
Il y a deux ans, un cas de dopage à l'EPO avait été détecté. Un choc notamment pour le commandant de la course Marius Robyr. Les rumeurs de dopage avaient enflé en 2006, alors que le temps moyen pour effectuer la course s'était réduit d'une heure pour s'établir à 13 H 30.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS