Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Le Sénat américain a confirmé jeudi soir la nomination du général James Mattis au poste de commandant des forces américaines au Moyen-Orient et en Asie centrale. Il a également confirmé plus d'une vingtaine d'ambassadeurs.
Les élus de la chambre haute ont confirmé en bloc toutes ces nominations avant de partir en congés d'été jusqu'à la mi-septembre.
Le général Mattis a été nommé en remplacement du général David Petraeus, nommé fin juin pour commander la coalition internationale en Afghanistan. David Petraeus a pris lui-même la place du général Stanley McChrystal qui a été renvoyé pour ses critiques envers l'administration dans un article du magazine Rolling Stones.
Le général Mattis, qui va superviser les opérations militaires en Irak et en Afghanistan, est un haut gradé du corps expéditionnaire des Marines, vétéran d'Irak et réputé pour un franc-parler parfois ravageur. Le général quatre étoiles a été recommandé par le secrétaire américain à la Défense Robert Gates.
"Le poste que le général Mattis s'apprête à prendre est crucial, à un moment critique", a déclaré M. Gates, en rappelant que "les Etats-Unis ont des intérêts et des engagements vitaux et à long terme en Asie centrale et dans la région du Golfe depuis des décennies".
Parmi les nominations de diplomates qui ont été confirmées jeudi figure notamment celle de James Jeffrey, nommé ambassadeur en Irak en remplacement de Christopher Hill. Ont également été nommés les ambassadeurs au Liban, en Grèce, au Nigeria et en Indonésie notamment.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS