Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Athlétisme - Les athlètes suisses vont au-devant d'une saison exceptionnellement riche et dense, avec pour la première fois les Championnats d'Europe et les Jeux olympiques qui se suivent.
Swiss Athletics prévoit deux délégations assez fournies, de quelque 25 athlètes pour les Européens à Helsinki à fin juin et d'une quinzaine pour Londres début août. "C'est une saison mammouth", a résumé à Zurich le chef du sport de performance à Swiss Athletics, Peter Haas. L'athlétisme suisse cherchera à se profiler à deux ans du grand rendez-vous à domicile, les Européens 2014 à Zurich.
Les athlètes se donnent les moyens de leurs ambitions. De plus en plus pratiquent l'athlétisme à temps plein, un phénomène nouveau: Viktor Röthlin (marathon), Lisa Urech (100 m haies), Anna Katharina Schmid et Nicole Büchler (perche), Irene Pusterla (longueur), Philipp Bandi (5000 m), Christoph Ryffel (5000-10'000 m) et Reto Amaru Schenkel (200 m) ont ainsi tous - pour cette saison au moins - un statut de "pros".
Les têtes d'affiche seront sensiblement les mêmes qu'en 2011, mais devront avoir franchi un palier. A Helsinki, la fédération suisse compte sur six finalistes au moins. Le plus grand potentiel se retrouve chez les dames. La perchiste Nicole Büchler, finaliste des Mondiaux en salle à Istanbul en mars, peut regarder vers le haut aussi bien à Helsinki qu'aux JO, où une finale est envisageable si elle réédite son record national (4m55).
Lisa Urech, malgré sa blessure à la hanche, garde l'oeil rivé sur Londres, avec elle aussi un bon potentiel sur les haies, tout comme Irene Pusterla à la longueur. Les progrès observés cet hiver en stage d'entraînement en Afrique du Sud chez les sprinteuses laissent par ailleurs espérer un saut de performance du relais féminin 4 x 100 m. Idem pour le relais 4 x 100 m masculin, même si ce dernier, 4e des Européens 2010, est plombé par les ennuis de Cédric Nabe et Pascal Mancini.
Il y a d'autres bonnes nouvelles: Anna-Katharina Schmid veut imiter Büchler dans sa course vers les sommets à la perche, Viktor Röthlin s'annonce au top pour son marathon olympique, et les coureurs de 200 m Reto Amaru Schenkel, Alex Wilson et Marc Schneeberger, entre autres, peuvent planifier sereinement les JO puisqu'ils ont déjà réalisé la limite A la saison passée. Pour Helsinki, pas moins de 21 athlètes (plus les relais) ont déjà les minima en poche.

ATS