Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le projet fou de faire courir un homme sous les 2h sur marathon se déroulera samedi matin sur le circuit automobile de Monza. Les trois chasseurs et la vingtaine de lièvres s'élanceront à 5h45.

La firme américaine Nike, qui entretient savamment le mystère depuis des semaines, a diffusé la bande-annonce de la tentative "Breaking2" jeudi après-midi. Le Kényan Eliud Kipchoge, champion olympique en titre, l'Erythréen Zersenay Tadese, recordman du monde du semi-marathon, et l'Ethiopien Lelisa Desisa, vainqueur à Boston en 2013, tenteront de retrancher au moins 2'58 au record du monde officiel du Kényan Dennis Kimetto (2h02'57). La dernière inconnue sur les modalités de l'exercice a été levée avec l'annonce du départ samedi dès potron-minet, sauf modification de dernière minute toujours possible si les prévisions climatiques devaient changer.

Nike a réuni une vingtaine de scientifiques, chercheurs et coaches pour choisir la fenêtre météo la plus favorable. Les données climatiques de la région sur les six dernières années ont été étudiées. Les trois élus, comme déjà annonce, bénéficieront du concours de six groupes de trois lièvres qui se relaieront tous les deux tours pour leur offrir un abri optimal, derrière une voiture électrique qui dictera l'allure à la seconde près.

Les athlètes parcourront 17,5 boucles de 2,4 km, sur un revêtement considéré comme optimal (aucune aspérité), par une température quasi idéale autour des 12 degrés, avec un vent faible et une dénivellation de 6 m seulement. Les athlètes seront ravitaillés en permanence pour maintenir les réserves de glycogène et courront avec des chaussures d'un nouveau type censées améliorer la restitution d'énergie.

Pour plusieurs raisons, notamment l'alternance des lièvres qui se reposeront tous les deux tours, les performances ne seront pas homologuées par la Fédération internationale (IAAF). Mais une réussite de la tentative serait susceptible de lever des barrières mentales et d'ouvrir de nouveaux horizons.

En attendant, la grande majorité des experts estiment que courir 42,195 km en moins de deux heures est actuellement impossible, même avec toutes ces optimisations. Mais si un des trois désignés devait y parvenir, ce serait sans doute Kipchoge, qui a remporté sept des huit marathons qu'il a disputés.

La course se déroulera à huis clos mais sera retransmise en live streaming (sur internet).

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS