Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jamais autant d'électricité n'avait été produite par les éoliennes suisses avant 2011, a indiqué Suisse Eole mardi. Cette hausse est due à l'augmentation de leur nombre en 2010. Cependant, l'implantation de nouvelles éoliennes est freinée par des "cascades de recours".

La production de ce courant vert a doublé l'an dernier par rapport à 2010, à 70 millions de kWh, et ce malgré des vents relativement faibles, a relevé Suisse Eole dans un communiqué. La Suisse compte 30 éoliennes. Cette énergie a couvert 4% des besoins du canton du Jura et plus de 1% de celui d'Uri.

Au niveau suisse, la production reste cependant très faible: moins de 1%, selon Isabelle Chevalley, membre du comité de Suisse Eole. Et la conseillère nationale (PVL/VD) d'estimer "incompréhensible" que la production suisse ne soit pas plus élevée. "L'Autriche, pays voisin et proche, en possède 400 et personne ne se plaint que le paysage est défiguré!", s'énerve la politicienne.

L'Europe bien plus avancée

C'est là que le bât blesse. Un ralentissement dans la construction de nouvelles machines a été remarqué ces derniers temps. En cause: des procédures qui "traînent en longueur" et des "recours en cascade" de la part de futurs voisins d'éoliennes et d'associations écologistes, se plaint Suisse Eole.

Ainsi, dans le Jura, qui possède deux sites éoliens, la construction d'un parc sur les hauteurs de Delémont a été rejetée par la population en octobre 2011 et de nombreux moratoires anti-éoliens ont été votés dans des communes franc-montagnardes.

Par rapport à la Suisse, l'Europe est bien plus avancée dans la production de courant éolien. Cette énergie permet ainsi de couvrir en moyenne 6,3% des besoins en électricité de l'Union européenne, rappelle le communiqué. La plupart des nouvelles éoliennes ont été construites en Allemagne, en Espagne et en Grande-Bretagne.

ATS