Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe Roche a fêté mercredi la pose de la première pierre de ce qui deviendra en 2015 la plus haute tour habitable de Suisse. Environ 2000 collaborateurs travailleront dans les 41 étages du bâtiment culminant à 178m. Détentrice actuelle du record, la Prime Tower de Zurich mesure 52m de moins.

La cérémonie de lancement des travaux d'un coût de 550 millions de francs a eu lieu dans la fosse du chantier, à 20m de profondeur. La future tour, dessinée par le prestigieux bureau Herzog & de Meuron, prendra la forme triangulaire d'une voile de bateau.

Pas monumental

"Il est important que le bâtiment ne soit pas monumental et n'écrase pas les alentours", a expliqué l'architecte Pierre de Meuron. L'intention première de Roche n'est pas de battre des records mais de viser la fonctionnalité, a ajouté le président du conseil d'administration du groupe pharma, Franz Humer.

Les employés qui emménageront au second semestre 2015 dans la tour appelée sobrement "Bau 1" ("Bâtiment 1") sont actuellement disséminés dans toute la ville de Bâle. Ils travaillent dans les secteurs de la recherche, du développement, de la production et du marketing.

Le gros oeuvre de la tour doit être achevé en décembre 2014. Le groupe bâlois avait renoncé dans un premier temps pour des raisons techniques à un premier projet de tour de 154m en forme de spirale avant de présenter fin 2009 la mouture actuelle. Au total, 9000 collaborateurs de Roche travaillent en région bâloise sur les 80'000 que totalise la multinationale dans le monde entier.

ATS