Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des limitations de vitesse ont été imposées sur certaines voies ferroviaires désignées comme corridors pour éléphants. Mais ces mesures n'ont pas mis fin aux accidents.

KEYSTONE/AP/ANUPAM NATH

(sda-ats)

Quatre éléphants ont été tués samedi soir dans la collision avec un train de passagers dans le nord-est de l'Inde. L'accident a eu lieu dans une zone où les voies de chemin de fer traversent les corridors des éléphants.

Aucun passager n'a été blessé dans cette collision dans l'Etat d'Assam, qui a fait dérailler la motrice, a affirmé dimanche P.J. Sharma, un porte-parole de la société de chemin de fer régionale.

Un cinquième éléphant a été grièvement blessé. Les pachydermes faisaient partie d'un troupeau qui migrait à travers les collines boisées de cet Etat du nord-est du pays, où les voies ferrées croisent les corridors des éléphants et leur servent parfois de route de transit.

Espèce menacée

L'Etat d'Assam abrite près de 30'000 éléphants d'Asie, une espèce menacée.

Cinq éléphants ont ainsi été tués en décembre dans la collision avec un train près d'une plantation de thé.

Dépossédés de leur habitat

La déforestation et l'urbanisation à proximité de leur habitat conduisent les pachydermes à aller de plus en plus loin à la recherche de nourriture.

Soixante éléphants ont été tués en 2017 dans l'Assam, contre 110 en 2016, notamment en s'électrocutant contre les clôtures électriques érigées par les fermiers pour protéger leurs champs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS