Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le gouvernement vaudois a été interpellé mardi au Grand Conseil au sujet d'une bateau destiné à la police vaudoise. Livré et payé à une société italienne, il s'est révélé inutiisable.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Le bateau flambant neuf de la police vaudoise destiné au lac de Neuchâtel à Yverdon-les-Bains et livré par une société italienne est inutilisable. Mardi au Grand Conseil, le PLR Marc-Olivier Buffat a demandé au gouvernement des explications sur ce "fiasco".

"E la nave ne va plus", titre de l'interpellation, traite de la question des marchés publics, a déclaré Marc-Olivier Buffat devant le plénum. Pour lui, il est invraisemblable que la réalisation de ce bateau ait été attribuée à une société napolitaine de type Sàrl.

Pour remplacer son ancien bateau de sauvetage et d'intervention rapide sur le lac de Neuchâtel, la gendarmerie vaudoise a lancé un appel d'offres en 2014-2015. Au final, le marché a été adjugé à la société napolitaine, relève le texte de son interpellation.

A priori, l'entreprise n'avait aucune référence de construction navale avec des coques et des montages en aluminium, tels qu'exigés dans les conditions d'adjudication. Le bateau a finalement été livré avec plus d'une année de retard. Au final, le bateau est inutilisable ou du moins son utilisation extrêmement dangereuse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS