Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Cinq régions de planification, même financement pour tous les soins, meilleur contrôle des prestations remboursées: le PDC a présenté ses recettes pour faire baisser les coûts de la de santé. L'assemblée générale du parti en débattra le 24 avril à Coire.
Le PDC pourra ensuite en discuter avec les autres partis, a précisé devant la presse son président Christophe Darbellay, interrogé sur la faisabilité de ces mesures. Et de préciser que les changements proposés ne se réaliseront pas "en deux coups de cuillère à pot".
Côté couverture en soins, le PDC mise sur un découpage de la Suisse en cinq régions, définies par les cantons via des concordats. Au centre de chacune, un hôpital assurera la médecine de pointe.
Pour les soins de base, les cabinets privés devraient céder le pas à des "centres de santé", aux heures d'ouverture répondant aux besoins des patients et travaillant en réseau. Ces réseaux de soins seraient la norme, qui seule donnerait droit à des réduction des primes. Le PDC voit aussi dans ces centres un moyen de lutter contre la sous-couverture médicale dans les régions périphériques.
Côté financement, les démocrates-chrétiens souhaitent une répartition identique des coûts dans tous les domaines: 30% pour les pouvoirs publics, le reste pour l'assureur. La charge totale devrait rester la même pour chaque acteur. Actuellement, l'Etat participe davantage au financement des hôpitaux pour les soins stationnaires mais les caisses maladies assument l'entier pour les soins ambulatoires (hôpitaux et cabinets médicaux).
Les plans du parti passent aussi par un contrôle systématique et régulier de la liste des prestations remboursées. Le PDC pointent du doigt les nouveaux médicaments onéreux contre le cancer et l'acharnement thérapeutique. Si ces prestations n'apportent pas de plue-value au patient, il faut les biffer du catalogue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS