Navigation

Un tribunal d'Ankara ordonne la levée du blocage de YouTube

Ce contenu a été publié le 04 avril 2014 - 10:46
(Keystone-ATS)

Un tribunal d'Ankara a ordonné vendredi la levée de l'interdiction du réseau de partage de vidéos YouTube, ont rapporté les médias turcs. Elle avait été décrétée la semaine dernière par le gouvernement turc après la diffusion du compte-rendu d'une réunion confidentielle.

Ce jugement, susceptible d'appel, intervient après la levée jeudi de l'interdiction en Turquie du réseau Twitter, consécutif à une décision de la plus haute instance judiciaire du pays le jugeant contraire à la liberté d'expression.

Le pouvoir islamo-conservateur d'Ankara avait réclamé le blocage de YouTube le 27 mars, invoquant la "sécurité nationale" après la diffusion d'un enregistrement pirate dans lequel les responsables turcs évoquaient des plans d'intervention militaire en Syrie. Le site YouTube était toujours indisponible vendredi à la mi-journée.

Saisie par trois plaignants, la Cour constitutionnelle a ordonné mercredi la levée de l'interdiction de Twitter, estimant cette décision contraire à la liberté d'expression.

Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a dénoncé publiquement vendredi cette décision. "Nous devons bien sûr appliquer le jugement de la Cour constitutionnelle mais je ne le respecte pas", a-t-il déclaré.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.