Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un "penny", pièce américaine d'un cent, a été vendu 1,15 million de dollars, a indiqué la maison d'enchères. Cette pièce en cuivre et en argent datant de 1792 a été l'une des premières à avoir été frappée par l'Hôtel des Monnaies des Etats-Unis.

Elle avait été achetée en 1974 pour 105'000 dollars par un intermédiaire représentant un groupe d'investisseurs. On peut y lire "Liberty Parent of Society and Industry" ("La liberté est la mère de la science et de l'industrie").

Au total, il ne resterait aujourd'hui plus que 14 de ces pièces créées à titre expérimental. Elles comportent en leur centre un rond en argent, censé remédier à une faille dans la loi définissant sa conception, selon Todd Imhof, de la maison d'enchères Heritage Auctions, qui a organisé la vente à Schaumburg, dans l'Illinois.

L'application de la loi de 1792 établissant un Hôtel des Monnaies aurait abouti à la fabrication de "pennies" trop grands et trop lourds pour un usage pratique, a expliqué M. Imhof. Alors, le chef de l'Hôtel des Monnaies suggéra de faire une pièce de plus petite taille en se servant d'un petit élément d'argent pour qu'elle garde la même valeur que la pièce intégralement en cuivre initialement prévue.

Les premières pièces d'un cent à être entrées en circulation de manière plus massive furent frappées en 1793. Elles étaient un peu plus grandes qu'une pièce actuelle de 25 cents américains.

ATS