Navigation

Valls, le plus mal placé des candidats à la mairie de Barcelone

Les gens savent qui est Manuel Valls, mais ils ne l'apprécient pas tellement, selon un sondage. KEYSTONE/EPA EFE/QUIQUE GARCIA sda-ats
Ce contenu a été publié le 18 octobre 2018 - 13:33
(Keystone-ATS)

L'ancien Premier ministre français Manuel Valls est le moins apprécié des candidats à la mairie de Barcelone pour les élections municipales de mai, selon un sondage publié jeudi par le journal El Periodico de Catalogne.

Ce n'est pas faute d'être connu, 82,3% des personnes interrogées savent qui il est. Mais il n'obtient qu'une note de 3 sur 10, derrière les autres candidats comme la maire sortante Ada Colau (4,8/10) et surtout le favori Ernest Maragall (5,5/10), candidat du parti indépendantiste ERC (gauche républicaine catalane).

M. Maragall est le frère du très populaire maire de Barcelone lors des Jeux olympiques de 1992, Pasqual Maragall, qui a abandonné la politique pour des raisons de santé.

Selon cette enquête réalisée auprès de 802 personnes du 2 au 4 octobre, ERC remporterait les élections municipales avec 10 à 11 conseillers, et le parti anti-indépendantiste Ciudadanos, qui soutient la candidature de Manuel Valls, n'arriverait qu'en troisième position avec 7 conseillers.

Manuel Valls, élevé à Paris par un père catalan et une mère italo-suisse et naturalisé français à 20 ans, s'est engagé de l'autre côté des Pyrénées après l'échec de ses ambitions présidentielles en France en 2017.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article