Navigation

Violences meurtrières: 10 soldats et 13 djihadistes d'Al-Qaïda tués

Ce contenu a été publié le 14 mai 2014 - 11:40
(Keystone-ATS)

Dix soldats, dont un conseiller ministériel avec rang de général, et 13 insurgés d'Al-Qaïda ont été tués mercredi dans les combats dans le sud du Yémen. L'armée a lancé fin avril une opération dans le sud du pays, destinée à déloger les combattants d'Al-Qaïda de leurs bastions.

Un général de l'armée yéménite et quatre soldats ont été tués dans une attaque attribuée aux djihadistes d'Al-Qaïda. Les faits sont survenus à un avant-poste militaire dans le sud du Yémen, apprend-on de source proche du ministère de la Défense.

Selon un officier de l'armée sur le terrain, l'armée a par ailleurs repoussé deux attaques d'Al-Qaïda dans le sud du pays, tuant au total cinq assaillants. Il a aussi indiqué que huit soldats avaient été blessés.

L'armée a lancé fin avril une opération dans le sud du pays, destinée à déloger les combattants d'Al-Qaïda de leurs bastions. Elle a réussi à prendre, entre autres, Azzan et Joul al-Rida dans la province de Chabwa.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Changer le mot de passe

Souhaitez-vous vraiment supprimer votre profil?