Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Un nouvel évêque pour St-Gall

Markus Büchel dans la cathédrale de St-Gall le Lundi de Pâque 2006.

(Keystone)

Le doyen du chapitre de la cathédrale de St-Gall, Markus Büchel, est le nouvel évêque de ce diocèse. Le pape Benoît XVI a confirmé mercredi soir son élection par le chapître.

Ce choix a été fait à l'issue d'un processus démocratique. C'est une spécificité; normalement les évêques sont choisis directement par le pape.

Agé de 55 ans, Markus Büchel succède à Mgr Ivo Fürer, qui se retire car il fête ses 75 ans cette année. Le onzième évêque de St-Gall sera consacré le 17 septembre, a indiqué jeudi le service de presse du diocèse. Jusque-là, Mgr Fürer continuera à administrer le diocèse, qui regroupe les cantons de St-Gall et les deux Appenzells.

Markus Büchel a été élu mardi par le chapitre de la cathédrale, qui l'a choisi parmi six candidats. Son nom devait rester secret jusqu'à ce que le pape confirme son élection. Le nouvel évêque devrait rester dans la ligne de Mgr Ivo Fürer, dont il est le bras droit depuis plus de dix ans.

Markus Büchel a grandi dans le Rheintal st-gallois. Après des études de théologie à Fribourg, il est devenu prêtre en 1976. Il a été vicaire pendant plusieurs années avant d'être curé à Flawil (SG) de 1988 à 1995. En 1995, il a été nommé vicaire de l'évêque du diocèse puis, quatre ans plus tard, doyen du chapitre de la cathédrale.

Un choix de la base

En règle générale, les évêques de l'Eglise catholique romaine sont nommés par le pape. Mais certains diocèses, comme celui de St-Gall, élisent leur prélat selon un procédé démocratique qui a débuté par une large consultation de la base de l'Eglise à St-Gall.

Six noms ont été retenus. Puis la liste a été approuvée par le pape et mardi par le Parlement de l'Eglise de St-Gall qui compte 180 membres. Jusqu'en 1995, le nom de l'évêque de St-Gall était rendu public immédiatement après son élection. A cette date, Jean Paul II a interdit cette pratique.

swissinfo et les agences

Faits

La Suisse compte six diocèses:
L'évêché de Bâle (siège à Soleure)
L'évêché de Coire
L'évêché de Lausanne, Genève et Fribourg (siège à Fribourg)
L'évêché de Lugano
L'évêché de St-Gall

Fin de l'infobox

En bref

- En Suisse, certains diocèses disposent d'une certaine autonomie dans le choix de leur évêque.

- Mais cette autonomie ne va pas parfois sans problèmes avec l'autorité pontificale.

- A la fin des années 80, Jean-Paul II avait imposé son candidat – Mgr Wolfgang Haas – à la tête de l'évêché de Coire. Il en a résulté pendant plusieurs années un conflit ouvert entre cet évêque réputé conservateur et une majorité de ses ouailles.

- Finalement, Jean-Paul II a désamorcé la crise en 1997 en «promouvant» Mgr Haas archevêque de Vaduz, un archevêché nouvellement créé.

Fin de l'infobox


Liens

×