Navigation

Xi Jinping appelle à une transition en douceur avec les Etats-Unis

Les présidents Xi Jingping, à gauche, et Barack Obama se sont rencontrés dans le cadre de la coopération économique Asie-Pacifique (APEC) à Lima. KEYSTONE/AP/PABLO MARTINEZ MONSIVAIS sda-ats
Ce contenu a été publié le 20 novembre 2016 - 03:40
(Keystone-ATS)

Le président américain Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping se sont rencontrés samedi à Lima. Le second a souhaité une "transition en douceur" dans les relations entre Pékin et Washington après l'élection de Donald Trump à la Maison-Blanche.

La rencontre des deux présidents au Pérou pour le sommet de l'APEC (coopération économique pour l'Asie-Pacifique), devrait être la dernière entre les deux présidents avant l'entrée à la Maison-Blanche fin janvier du républicain Donald Trump, très critique envers la Chine.

"Nous nous rencontrons à un moment charnière de la relation Chine-Etats-Unis", a déclaré le numéro un chinois au début de la rencontre avec le président américain sortant.

"J'espère que les deux parties travaillerons ensemble pour se concentrer sur la coopération, gérer nos différends et faire en sorte d'avoir une transition en douceur dans notre relation et qu'elle continue à se développer à l'avenir", a ajouté le secrétaire général du parti communiste chinois.

"Laisser une chance" à Trump

Le président américain a de son côté réaffirmé la position des Etats-Unis en ce qui concerne les revendications de divers pays en mer de Chine méridionale. Les parties doivent calmer le jeu et résoudre leurs différends de façon pacifique.

Peu avant, Barack Obama avait appelé le monde à "laisser une chance" à son successeur Donald Trump, dont les déclarations-chocs sur le protectionnisme ou l'OTAN inquiètent les alliés des Etats-Unis. "Il sera important que le monde ne porte pas de jugement hâtif", a-t-il ajouté.

"On ne gouverne pas toujours comme on a fait campagne", a-t-il noté. "Les Etats-Unis sont un si grand pays qu'après chaque élection, les gens se posent des questions", a précisé M. Obama, qui effectue le dernier voyage officiel à l'étranger de sa présidence.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.