Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

La musique lancinante de Marius Daniel Popescu

Marius Daniel Popescu, une écriture à la fois illuminée, sombre, intimiste et universaliste.

Etabli en Suisse depuis 17 ans, l'écrivian roumain publie «La symphonie du loup» chez José Corti, prestigieux éditeur littéraire parisien.

C'est le premier ouvrage romanesque de Marius Daniel Popescu, poète confirmé qui travaille comme conducteur de bus aux Transports publics lausannois.

Pas de noms, pas de prénoms, pas d'indications de lieu, pas de dates non plus; ou plutôt si, vers la fin de ce livre-pavé (400 pages denses) lorsque l'ombre dévorante du père commence à s'estomper. Lorsque l'image du géniteur immensément aimé et redouté, comme chez Kafka ou chez Mozart, s'efface sous l'effet d'une liberté miraculeuse.

La liberté que procure l'écriture précisément. Cette écriture illuminée, sombre, intimiste, universaliste et finalement cathartique qui tisse en mailles serrées le roman de Marius Daniel Popescu publié chez José Corti sous le titre «La symphonie du loup».

«Issues», anagramme de Suisse

Autant dire une partition atypique rythmée par des allers-retours aussi déchirants que tendres entre la Roumanie de Ceaucescu (jamais nommée ici, ni elle ni son Guide Suprême) et la Suisse où, depuis 17 ans, vit et travaille le si roumain Popescu. Lequel nous confiait, il y a quelques jours, être arrivé à Lausanne comme «réfugié amoureux, en ce 1er août 1990 «qui n'était pas encore jour férié».

Suisse, anagramme du mot «issues», comme l'écrit si joliment l'auteur. Issues aux angoisses, aux questionnements existentiels, aux souvenirs harcelants du pays natal. Terre aimée et redoutée comme le père du romancier, mort et enterré dès les premières pages, mais ô combien présent dans toute cette «symphonie» que l'on finit par écouter comme une musique répétitive et lancinante.

Autour du cercueil du père s'organise donc le deuil, long, très long, presque une mélopée. Une mélopée introspective où affleurent des considérations philosophiques sur l'existence humaine. «Les humains sont des marionnettes à l'école de deux grands maîtres marionnettistes: le temps et l'espace».

Pas de temps pas d'espace, on le disait, dans la «symphonie» de Popescu, récit autobiographique, mais paradoxalement récit d'une époque immémoriale. D'un temps hors du temps où passé et présent se chevauchent, où la Roumanie et la Suisse se croisent sans jamais se rencontrer.

Un monde du mode d'emploi

Là-bas, pèse le poids d'une fatalité grise: tout est fait sous la pression d'une autorité invisible. Ici, chatoient les couleurs d'un pays libre, d'une terre verte et bienheureuse où Popescu lâche du lest et laisse souffler sa prose.

Les incursions dans le présent suisse offrent des pauses de respiration et procurent à l'auteur, devenu père de famille, la douceur cotonneuse d'un rêve.

Deux pays, deux langues. Comment vivre cette dualité? Question épineuse, douloureuse, que tous les exilés se posent. Popescu n'y apporte aucune réponse. Il sait qu'il n'y a pas de mode d'emploi à la vie. Comme il sait qu'il vit dans «un monde du mode d'emploi». Avec tout ce que cette expression comporte comme charge ironique vis à vis de l'Europe libre, soumise néanmoins à des règles marchandes qui dressent autour d'elle des barreaux invisibles.

swissinfo, Ghania Adamo

* «La symphonie du loup», éditions José Corti, Paris. 399 pages

Conducteur de bus à Lausanne

Né à Craiova (Roumanie) en 1963, il arrive en Suisse en 1990, s'établit à Lausanne où il travaille comme conducteur de bus aux Transports publics.

Parallèlement à cette activité, il compose des poèmes. Il en a publié à ce jour six recueils, dont 4 en roumain et 2 en français parus aux Editions Antipodes, à Lausanne.

En 2004, il fonde un journal littéraire «Le Persil».

«La symphonie du loup» est sa première oeuvre romanesque.

Marié à l'artiste lausannoise Marie-José Imsand, Marius Daniel Popescu est père de deux filles.

Fin de l'infobox

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.