Jelmoli veut se scinder en deux

Le groupe Jelmoli - ancienne chaîne de grands magasins devenue holding financière - va se scinder en deux entreprises indépendantes, une société immobilière et une société d'investissements. Toutes deux seront cotées à la Bourse suisse.

Ce contenu a été publié le 09 avril 2008 - 11:38

La société immobilière gardera le nom Jelmoli. Elle comprendra essentiellement un portefeuille d'une centaine d'immeubles en Suisse, mais également le magasin de la Bahnhofstrasse à Zurich et la carte de crédit «Bonus Card». L'an dernier, Jelmoli avait tenté de se séparer de ses immeubles, mais la transaction de 3,4 milliards de francs avec des investisseurs israéliens avait avorté.

La société d'investissement s'occupera quant à elle de participations en Russie et en Algérie ou dans la chaîne d'hôtels Seiler de Zermatt.

Les analystes ont accueilli positivement la nouvelle. Selon la Banque cantonale de Zurich, la cotation de deux sociétés devrait se traduire par une meilleure prise en compte de la valeur intrinsèque de Jelmoli.

Mais l'opération doit encore être approuvée par les actionnaires. Le principal d'entre eux, le multimilliardaire allemand Georg von Opel, n'a pas commenté la nouvelle, préférant encore examiner la stratégie proposée.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article