Navigation

Les routiers défendent l'interdiction du cabotage

Les Routiers suisses ont tenu leur assemblée générale samedi en présence de la conseillère fédérale Doris Leuthard. Les Routiers Suisses sda-ats
Ce contenu a été publié le 29 avril 2018 - 13:13
(Keystone-ATS)

Les Routiers suisses ne veulent pas d'un assouplissement de l'interdiction du cabotage. Qui travaille en Suisse doit aussi pouvoir vivre avec un salaire suisse, estime l'organisation.

Actuellement, le transport de passagers à l'intérieur du pays ne peut être effectué que par des entreprises indigènes. Si cette interdiction de cabotage devait être levée, les transports en Suisse seraient vraisemblablement repris en un ou deux ans par des entreprises européennes, avant tout roumaines et bulgares.

Cela signifierait le chômage pour quelque 30'000 chauffeurs et pour le même nombre de travailleurs dans la logistique et des secteurs apparentés, selon le communiqué des Routiers suisses de dimanche. La conseillère fédérale Doris Leuthard était présente à l'assemblée des délégués de samedi.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article

Joignez-vous à la discussion

Avec un compte SWI, vous avez la possibilité de faire des commentaires sur notre site web et l'application SWI plus.

Connectez-vous ou inscrivez-vous ici.