Navigation

Pasteur sanctionné pour avoir aidé un clandestin

Norbert Valley est prêt à aller jusqu'à la Cour européenne des droits de l'homme. Le pasteur de l'Église évangélique de l'Arc jurassien a été condamné à 1000 francs d'amende avec suris l'été dernier par ordonnance pénale. La justice neuchâteloise lui reproche d'avoir enfreint la Loi sur les étrangers en portant assistance à un requérant d'asile débouté qui était dans une situation extrêmement précaire. 

Ce contenu a été publié le 10 avril 2019 - 13:08

Norbert Valley a fait recours contre sa condamnation et a bien l'intention de se battre pour qu'aider son prochain ne soit pas considéré comme un acte criminel. Il est soutenu par d'autres communautés religieuses et des associations dont Amnesty International, qui réclament une adaptation de la Loi sur les étrangers afin qu'une personne qui aide un étranger en situation irrégulière ne soit pas punie si ses motifs sont honorables.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article