Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Vers un nouveau parti né de l'UDC

Moins de 24 heures après son exclusion de l'UDC suisse (Union démocratique du centre / droite nationaliste), la section grisonne du parti a annoncé qu'elle allait créer un nouveau parti. Elle entend poursuivre ses activités sous un nouveau nom. Le ministre Samuel Schmid va quant à lui quitter l'UDC suisse.

L'exclusion de l'UDC du canton des Grisons a été prononcée dimanche après qu'elle a refusé d'exclure de ses rangs Eveline Widmer-Schlumpf, ministre élue par le parlement fédéral en décembre dernier en lieu et place de Christoph Blocher, candidat officiel du parti.

Nous allons poursuivre avec la même orientation, mais comme un nouveau parti, explique Ueli Bleiker, président par intérim de l'ex-section grisonne.

La décision de fonder un nouveau parti sera soumise à l'assemblée extraordinaire des délégués de l'UDC grisonne le 16 juin prochain. L'assemblée devra également choisir le nom du nouveau parti et ses orientations politiques.

Nous avons reçu des signaux encourageants de membres d'autres sections cantonales qui vont nous rejoindre et quitter l'UDC suisse, indique Ueli Bleiker, qui s'attend aussi à ce qu'Eveline Widmer-Schlumpf soit membre de ce nouveau parti.

Son collègue au gouvernement, Samuel Schmid figure parmi 37 représentants de l'UDC bernoise qui demandent le départ de leur propre section du parti suisse.

Si la prochaine assemblée des délégués de la section bernoise refuse de quitter l'UDC suisse, ces personnalités fonderont alors un nouveau parti avec des personnes d'autres cantons qui pensent la même chose que nous, aux dires du député Hans Grunder.

Les partisans d'une sortie de l'UDC suisse devront réunir une majorité des deux tiers pour voir leur proposition aboutir.


Liens

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

×